Noémie s’est mariée le 18 novembre 2017 à Nouméa. Témoignage de sa vision du mariage.

« Depuis toujours, les gens se marient. Alors quand est venu mon tour de dire oui, je me suis posé de nombreuses questions : pourquoi se marier ? Quelle est l’importance de ce jour ? Quel nom porterais-je ? À l’origine, le mariage devait unir deux familles, aujourd’hui on se marie surtout pour son bonheur personnel et conjugal.

Le mariage est d’abord un acte d’amour, une façon de dire à l’autre qu’on l’aime et qu’il peut compter sur nous quoi qu’il arrive.

Même si nous ne nous sommes pas mariés devant un prêtre, notre mariage demeure un acte très engageant et réfléchi. Cette journée a été une façon d’affirmer au monde et surtout, à nos familles, que nous ne sommes plus des enfants à élever. Nous sommes désormais adultes et formons une famille, une entité réunie sous un même nom. D’ailleurs, la question du nom est pour moi compliquée à trancher. Après 31 ans à porter mon patronyme, j’ai du mal à quitter mes noms (celui de mon père et celui de ma mère). Mais, au fil des mois, je m’habitue à me redéfinir en tant que femme mariée et probablement prendre la décision de changer mon nom.

Moi, femme moderne plutôt féministe, j’ai accepté de me marier de façon traditionnelle. Nous avons décidé de faire une cérémonie laïque sous un immense flamboyant, lien entre la terre et le ciel. Rappel à la chapelle divine ? Peut-être. Ce fut notre façon d’apporter une touche de modernité à notre mariage.

Au final pourquoi ai-je décidé de me marier ? Dans un monde où les actualités se lisent sur un « fil » internet, où l’on collectionne les aventures d’un soir grâce à une application, le mariage apparaît comme une vieille tradition.

Mais à mon sens, c’est un ancrage dans la vie, un point de repère pour moi et par rapport à mon mari.

Donner sa confiance totalement à quelqu’un n’est pas chose aisée. En se mariant, on se livre dans son entier, sans fioriture et surtout, avec beaucoup d’amour. »

Photo © Florian Braure