Si l’annulaire fait consensus pour le port de l’alliance (le mot annulaire a pour racine anneau) la main choisie varie selon différentes coutumes ou religions.

Pendant très longtemps seules les femmes portaient un anneau de mariage signe de leur complète appartenance à leur mari. Les choses ont fort heureusement bien changé et l’anneau est devenu le symbole d’un amour sans fin.

Les premiers témoignages de port d’anneau de mariage, souvent en fer, remontent à l’Antiquité égyptienne et grecque.

Selon les croyances de ce temps, une veine relirait directement l’annulaire de la main gauche au cœur, la Veine d’amour. Ainsi s’installe durablement, dans de nombreux pays, le choix de ce doigt et tout particulièrement en France même si certains décident de porter leur anneau autour du cou, suspendu à une longue chaîne afin qu’il repose au plus près du cœur.

Néanmoins de nombreux pays européens préfèrent le doigt de la main droite : Pologne, Espagne, Hongrie…

En Allemagne ce choix repose aussi, depuis le 13e siècle, sur la notion de fidélité. La plupart des gens étant droitiers l’alliance est ainsi plus visible

Au sein d’un même pays, la religion va définir le choix de la main. En Russie les catholiques orthodoxes portent leur anneau nuptial à la main droite. Les protestants optent le plus souvent pour la main droite, les catholiques et les anglicans pour la gauche.

La tradition asiatique nous propose une explication séduisante du choix de l’annulaire. Les doigts de votre main représentent votre famille : le majeur c’est vous. Le pouce est pour vos parents, l’index pour vos frères et sœurs l’auriculaire pour vos enfants et l’annulaire pour votre « moitié ».

Petite démonstration

Joignez vos mains, paume contre paume, doigts tendus, puis repliez vos majeurs vers l’intérieur tout en maintenant vos autres doigts en contact. Essayez alors d’écarter vos pouces, vos index et vos auriculaires. Cela se fait sans problème ils représentent les membres de votre famille qui ne seront pas toujours avec vous. Maintenant, tenter d’écarter vos annulaires, c’est pratiquement impossible. Rien ne peut les séparer comme le lien qui vous unit à votre conjoint.

Actuellement, on peut considérer que globalement, dans le monde, l’alliance est le plus souvent portée à droite, la tradition intervenant de moins en moins dans le choix. Pour les romantiques que nous sommes, nous préfèrerons la main gauche puisque c’est celle du cœur.

Si la fiancée désire alors respecter tous les codes, le jour de la cérémonie, elle passera sa bague de fiançailles à la main droite ou la laissera à la maison afin de laisser libre son annulaire gauche. Après la cérémonie, elle pourra réunir les deux bagues ou continuer de les porter séparément aux deux mains.

Anne Fruteau