L’enterrement de vie de célibataire apparaît pour les hommes vers le 17e siècle et se résumait très souvent à un passage en « maison close » dans un état d’ébriété avancé. Ce n’est que vers les années 70 que les jeunes filles se sont emparées de cette tradition ; se retrouver entre filles pour faire la fête une dernière fois en temps que « mademoiselle ».

De nos jours, l’enterrement de vie de célibataire consiste principalement à passer du bon temps avec ses amis proches. Ces soirées se passent entre filles ou entre garçons. Elles ne sont pas mixtes.
Les traditions varient en fonction des coutumes locales et du milieu social des futurs mariés, cependant, certaines activités sont relativement courantes, comme le fait de faire boire de l’alcool tout au long de la journée et de faire appel à un ou une stripteaseur(se) en fin de soirée.

Néanmoins, depuis le début des années 2000, cette fête s’oriente vers une journée de bien-être et de découverte.
L’aspect « épreuves ou gages » semble céder sa place à des animations d’ordre culinaire (cours de cuisine, pâtisserie), artistique (cours de dessin, peinture), bien-être (spa, séance maquillage, relooking) ou encore des cours de danse, pour les femmes.

Pour les hommes, on sera surtout sur des activités de plein air telles que l’escalade, le karting, le paintball, sortie pêche… L’idée est donc désormais d’enterrer sa vie de célibataire par le biais d’activités agréables, fédératrices et ludiques. Il faudra avant tout se défouler entre copains, copines, évacuer le stress des préparatifs et du jour J.

Nous avons relevé une tradition intéressante où chaque futur marié doit enterrer un « cercueil » à la fin de sa journée. Celui-ci contient des souvenirs de sa vie passée (objet fétiche, symbolique…) et fréquemment quelques bouteilles.
Pour la naissance du 1er enfant ou à la date du 1er anniversaire de mariage, les cercueils sont ensuite déterrés, ce qui donne l’occasion de se retrouver tous ensemble.

La plupart du temps, cette journée, weekend ou soirée est organisé par les témoins, un mois, voire une semaine avant la date du mariage.
L’ensemble des invités se réunit pour déterminer les activités, les lieux, la durée, en fonction des goûts des mariées et du budget de chacun. N’oubliez pas de prévoir un plan B en cas de mauvais temps pour les activités prévues en extérieur, le but étant de se concocter un mémorable souvenir !

Share This