Originaires de la réunion, Stéphanie et Sully ont choisi de se marier en Calédonie, où ils vivent depuis deux ans. un coup de coeur pour cet archipel qu’ils ont célébré pendant ce mariage aux influences tropicales.

Si la Réunion est souvent surnommée l’« île de la tentation », le Caillou est sans nul doute l’île de l’union pour ces jeunes époux. « C’était une évidence de se
marier ici », confie Stéphanie, dont le compagnon,
militaire de carrière, a été muté en Calédonie en 2018.
Après une demande en mariage dans le cadre paradisiaque de l’ÎIe des Pins, le couple décide de célébrer son amour dans le jardin d’un de leurs témoins.

Mais le ciel en a décidé autrement.
« Pendant deux jours, il a plu sans discontinuer. On a dû changer de lieu au dernier moment. » Le jour même des noces, un créneau se libère au restaurant du Vallon-Dore. La tribu de Yaté fête un événement ce jour-là, mais la salle est libre en fin de journée. DJ, cuisinier… Tout le monde « déménage » au Vallon-Dore.

Apéritif créole

« Il y a vraiment eu un élan de solidarité de nos proches pour nous aider à préparer ce mariage et ce fut finalement encore mieux que ce qu’on espérait » se réjouit Stéphanie. La quarantaine d’invités compte quelques membres de sa famille, mais surtout de très bons amis, rencontrés en Calédonie.

Clin d’oeil à la Réunion et au Caillou, leurs deux îles de coeur, Stéphanie et Sully ont donné à leur mariage une couleur tropicale. Orchidées, héliconia, oiseaux du paradis, dans les cheveux ou à la boutonnière… « Nous avons été très bien conseillés par notre fleuriste (Fleur d’oranger). »

Après un apéritif réunionnais, avec bouchons, samoussas et punch au menu, le repas, exotique et épicé, fait honneur aux saveurs calédoniennes, entre cerfs, taros et crevettes, servis dans des tuiles de bambous.

 

Une corbeille en forme de case

Sur les étiquettes de dragées et les fairepart,
confectionnés avec amour depuis la Réunion par Coralie, l’amie de Stéphanie, on peut lire de petits mots doux, « mi aim a ou » (je t’aime, en créole), qui rappellent tendrement l’île Bourbon. Tout comme la playlist du mariage qui fait la part belle au sega et au maloya.

Pourtant, la Calédonie n’est jamais très loin. Sur la table trône fièrement une réplique de case traditionnelle, offerte par l’un des témoins, en guise de corbeille de
mariage. « Pour nous, c’est le symbole du foyer, la touche calédonienne, confie Stéphanie.

Prestataires

Elle

  • Bague de fiançailles : Diam’s
  • Bouquet : Fleur d’oranger
  • Coiffure : Hair design
  • Mise en beauté des ongles :
    Boem coiffure & beauté
  • Robe/tenue de mariée : Calamity bay (haut) – Sarramona création (jupe)
  • Soins esthétiques/maquillage : Aquar’elle

Lui

  • Boutonnière : Fleur d’oranger
  • Chaussures : Saint Germain
  • Tenue de marié : Saint Germain

 

  • Photographe : Nolwenn photographe
  • Cadeaux des invités : Ilot crevette
  • Décoration florale : Fleur d’oranger
  • Décoration imprimée : Copy Ducos
  • Faire-part et livre d’or : Ilot crevette
  • Lieu de réception : Hôtel du Vallon d’or
  • Traiteur vin d’honneur : Gourmandises réunionnaises
  • Traiteur réception : Charly’s & C
  • Gâteau : L’héritage